Le Vide

28 Sep

Le Vide

Patrick Sénécal

Trois hommes seront bouleversées à jamais par un évènement crée par un, aidé de l’autre, et combattu  par un dernier.  Maxime Lavoie milliardaire, ex PDG de Lavoie inc. et producteur animateur de «Vivre au max» la télé réalité très controversé.  Frédéric Ferland psychologue et Pierre Sauvé policier.

Le vide est la troisième roman de Patrick Sénécal que je lis, j’ai lu Aliss en 2009 et Le Passager il y a quelque mois.  Je reviendrai avec mes commentaires sur ses deux romans ultérieurement.  J’ai bien aimé ce livre pour plusieurs raisons premièrement l’originalité du marquage des chapitres qui sont numéroté par ordre chronologique mais disposé dans un tout autre ordre.  Je suis comme ça moi je craque pour des trucs anodins et surtout sur la conception des chapitres, à bas le banal 1, 2, 3.  Deuxièmement j’ai ADORÉ la fin, plus le livre avançait, je craignais d’être déçu par la finale, mais au contraire j’ai vraiment aimé je n’ose vous en dire plus pour ne pas brûlé votre punch si vous n’avez pas lu le roman.  J’ai lu le commentaire de ce roman sur www.moncoinlecture.over-blog.com (un blog que j’aime beaucoup en passant) et je suis complètement d’accord sur le fait que certain passage avec Gabriel sont très difficile.  J’ai eu des hauts le coeur dans un certain chapitre (7) et c’est vraiment une première comme sentiments ressenti dans un roman, j’ai déjà versé des larmes, rit, eu des palpitations cardiaques, le souffle coupé, de l’angoisse mais des maux de coeur vraiment c’était nouveau.  Alors, attaché vous l’estomac avec de la broche et bonne lecture.

Ah oui! j’ai raffolé du petit clin d’oeil au roman Le Passager.

Publicités

4 Réponses to “Le Vide”

  1. lasurvolte 4 décembre 2011 à 11:26 #

    Il est dans ma PAL 😀 je veux/je vais le lire. Un jour. En tout cas ça donne envie ❤ (et j'adore Sénécal !)

    • cloange 4 décembre 2011 à 14:56 #

      J’ai bien aimé moi aussi j’aime bien cet auteur. J’ai lu deux autre roman de lui ( Aliss et le passager) Tous très bon mon préféré Aliss et ensuite le Vide. Comme j’habite au Qc je suis allé à Drommondville pendant que je le lisais. Drôle de coincidence 🙂

Trackbacks/Pingbacks

  1. Le vide de Patrick Senécal - 15 décembre 2012

    […] Autres chroniques: Tousleslivres | Cloange | EffySelfDestruct […]

  2. Le vide de Patrick Senécal | Libraeria - 6 juillet 2013

    […] Autres chroniques: Tousleslivres | Cloange | EffySelfDestruct […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :