Les yeux jaunes des crocodiles

15 Fév

Les yeux jaunes des crocodiles

Katherine Pancol

Quatrième couverture

Ce roman ce passe à Paris.

Et pourtant on y croise des crocodiles.

Ce roman parle des hommes.

Et des femmes.  Celle que nous sommes, celles que nous voudrions être, celles que nous ne serons jamais, celles que nous deviendrons peut-être.

Ce roman est l’histoire d’un mensonge.

Mais aussi une histoire d’amour, d’amitiés, de trahisons, d’argent. de rêve.

Ce roman est plein de rires et de larmes.

Ce roman, c’est la vie.

Mon Avis

J’ai vraiment beaucoup aimé ce livre ou l’on rencontre Joséphine, une femme qui a peur de tout et qui se retrouve seul avec ses deux filles à essayer de joindre les deux bouts.  On s’attache vraiment beaucoup à ce personnage qu’on voit évoluer tout au long du roman.  Un autre personnage que j’ai adoré et qui m’a fait beaucoup rire, c’est le beau-père de Joséphine, Marcel, un homme à la tête d’une grosse entreprise qu’il a monté lui même, qui n’a pas peur de travaillé, qui aurait bien aimé avoir un enfant, mais qui a marié Henriette.  Henriette, la mère de Joséphine et Iris, la horrible Henriette, le cure-dent, on la déteste et elle est détestable.  Tout les personnages, m’ont interpellé en fait certain que j’ai détesté, d’autre qui m’ont fait pitié, et d’autre que j’ai bien aimé.

Même si le livre est assez long (661 pages) il n’a pas été si long à lire.  Il est séparé en cinq parties, mais il n’y a pas de chapitre ce que j’ai trouvé étrange au début parce que j’aime bien voir ma lecture évoluée en passant d’un chapitre à l’autre, mais je m’y suis fait et finalement il y a des paragraphes dans chaque partie lorsqu’on passe d’un personnage à l’autre.  J’ai quand même trouvé la première partie, un peu longue, car la mise en place des personnages amènent une certaine longueur et il ne sa passe pas grand chose, mais ensuite, on a hâte de découvrir les secrets de tout le monde.

Finalement, un livre que j’ai beaucoup aimé et je vais assurément lire la suite La valse lente des tortues.

Un livre que j’ai lu avec ma jumelle blogueste (d’amour) Élodie

Publicités

9 Réponses to “Les yeux jaunes des crocodiles”

  1. lasurvolte 15 février 2012 à 11:56 #

    J’ai trop adoré ce livre 😀 même si en plus de la cure dent j’ai pas aimé la soeur de joséphine, et détesté sa gamine (la plus grande) grrrr je lui aurais collée deux bonnes baffes >o< !
    En tout cas j'ai très envie de lire la suite aussi =)

    • cloange 15 février 2012 à 12:33 #

      En fait, j’ai détesté aussi Iris, et Hortense vraiment elle mérite tellement de se faire remettre à sa place, mais quand même elle s’améliore au fil du roman donc je ne le déteste pas complètement contrairement à Henriette et Iris. Je ne devrais pas tardé à lire la suite aussi j’ai hâte de voir ce qui va arriver à tous ce beau monde.

  2. élodie 18 février 2012 à 08:17 #

    Oh t’es mignonne !!!
    J’ai vraiment hâte de lire la suite en ta compagnie ma poulette ^_^
    Gros bisous élo.

    • cloange 19 février 2012 à 06:22 #

      Merci, moi aussi on s’y mettra après fusion.

  3. Elenah 21 mars 2012 à 16:19 #

    Lorsque je travail à France Loisirs je constate que cette trilogie est très demandée. Et beaucoups de clientes me le recommande !!

    J’avais lu « Les hommes cruelles de courent pas les rues » du même hauteur et j’ai été forcée d’abandonné ma lecture tellement je m’ennuyait et ne comprennais pas l’histoire…

    • cloange 21 mars 2012 à 16:30 #

      J’ai pas lu d’autre livre d’elle donc je ne peux pas trop m’avancer.
      Je vais très bientôt lire la suite, La valse lente des tortue, donc je pourrai t’en dire plus. Mais c’est peut-être moins ton style.

      • Elenah 22 mars 2012 à 08:46 #

        Oui je suis plutôt jeunesse, YA et bit-lit 😉

      • cloange 22 mars 2012 à 09:14 #

        Oui c’est ce que j’ai vu sur ton blog, mais ça c’est plus de la lecture contemporaine. Ça se lit vraiment très bien par exemple même si c’est des gros livres.

  4. Elenah 23 mars 2012 à 13:17 #

    Oui on m’a dit que cela se lisait vite mais j’ai peur d’être déçu une fois de plus par ce genre…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :