Archive | Jane Austen RSS feed for this section

Orgueil et préjugé

1 Mai

Pride and Prejudice

Jane Austen

Titre en Français: Orgueil et préjugé

En résumé :

Comme je n’ai pas de résumé sur ma quatrième de couverture,  je vais essayer de vous faire un petit résumé de mon cru.  Voici donc l’histoire de la famille Bennet, mais surtout de leurs cinq filles et de la recherche d’un mari qui pourra assurer l’avenir de chacune.  Ce fut surtout le premier roman écrit par Jane Austen et celui qui eut le plus de succès.

Mon avis :

Au risque de choquer quelques fans invétérés de Jane Austen, je vais vous dire que j’ai trouvé ce roman vraiment long à lire.  À part, les cinquante dernières pages qui ont coulé plus vite que les autres j’ai peiné beaucoup et mon mantra tous le long de ma lecture était «J’ai hâte de finir ce livres.»  Par contre, je suis très heureuse d’avoir lu ce livre, car je peux maintenant dire que j’ai lu Orgueil et préjugé et en VO en plus!!!

Pour ce qui est de la version originale, je ne sais pas si c’est ce qui a rendu ma lecture plus laborieuse, même si je suis relativement habitué à lire en anglais, peut-être que la tournure des phrase était un peu plus difficile à comprendre dans ce cas-ci.  Mais je ne crois pas que ce soit juste pour ça que j’ai eu de la difficulté.  Si je compare avec l’autre roman de l’auteur que j’ai lu (et cette fois c’était en VF) j’avais aussi trouvé Raison et sentiment un peu long à lire, mais pas autant que cette fois si mon souvenir est bon.

Il y a quand même des point positif à ma lecture, j’ai adoré les personnages, je trouve qu’ils sont vraiment bien écrit et je crois que c’est la force de Jane Austen, elle réussit à écrire des personnages vraiment très fort.

M et Mme Bennett : Je les ai vraiment trouvé amusant comme couple et Mme Bennett, qu’elle conspiratrice, elle est vraiment prête à tous pour marier ses filles, même envoyé sa fille sous la pluie.

Jane Bennett et M Bingley : J’ai bien aimé leur histoire aussi même si elle n’est pas aussi passionné que celle de M Darcy et Élisabeth Bennett.

J’ai trouvé Lydia Bennett excessivement stupide et superficielle s’en en était même drôle et M Collins, vraiment même si Mme Bennett était vraiment déçu que Élisabeth ne l’ai pas marié je suis totalement d’accord avec cette dernière jamais je n’aurais marié un tel homme.

Finalement maintenant que ma lecture est terminé, j’ai vraiment hâte de voir les adaptions au cinéma, les deux, et je crois que je vais apprécier plus le film que le livre, car les longueurs risque d’être beaucoup moins présente dans les films que dans le livre.

Voici donc un livre que j’ai pris le temps de lire grâce à une lecture commune organisé par Elora sur Livraddict.

Voici les billets des autres participantes : Bibliophile, Salsera15, Dreiss, Alison Mossharty, Stefiebo, Ptitelfe, Sevmarguerite, Audel, LIZI, BookHystericLove, Sollyne, Soso0806, Yumiko, Emisa, Nane42, Félina, ‘Nana

Cette lecture commune m’a aussi permi de lire un livre de ma PAL.

Challenge PAL: 8/16

Raison et sentiments

23 Nov

 Raison et sentiments

Titre original: Sense and Sensibility

Jane Austen

Ce classique de la littérature anglaise qui est paru en 1811 est le premier de Jane Austen que je lis puisque je commence tout juste à m’intéresser au classique.

Petit résumé de mon cru encore une fois puisque mon édition n’en avait pas

Ce roman raconte l’histoire de la famille Dashwood, qui comprend la mère (femme d’un second mariage) et de ses trois filles.  À la mort de M. Dashwood, elles décident de quitter la demeure familiale qui appartient désormais au fils aîné issu du premier mariage de M. Dashwood.  Nous y suivons donc les péripéties des amours des deux filles aînées soit de Élinor la raisonnable et de Marianne la sensible.

Mes commentaires

J’ai bien aimé ce roman,  même si j’ai eu de la difficulté à me laisser plongé complètement dans l’histoire.  Je ne sait pas si c’est dû au fait que je lis bien souvent en présence de la télévision parce que je vous l’ai déjà dit mon amoureux ne lis pas lui.  Alors, il écoute des émissions mettant en vedette des animaux, dinosaures, bébitte gluante, bûcheron ou camionneur de l’extrême.  Habituellement, je reste bien concentré dans ma lecture en cours jetant un coup d’oeil de temps à autre, mais avec ce roman qui est écrit d’une manière plus lente j’avais beaucoup de difficulté à garder toute mon attention sur l’histoire et je devais souvent relire des paragraphes entiers.  Mais au final, j’ai bien aimé l’histoire, l’ambiance de tranquillité à la campagne qui en ressort me donne le goût d’aller habité à la chaumière.

J’ai aussi beaucoup aimé les personnages.

Élinor et Marianne: Deux soeurs très différente l’une de l’autre, mais qui s’entende très bien et qui sont toujours là l’une pour l’autre.  Bien sûre Marianne qui est plus sensible et qui démontre beaucoup plus ses sentiments demandent plus de consolation que sa soeur qui est très discrète mais Élinor n’en prend pas grippe et est toujours à l’écoute des chagrins de sa jeune soeur.

Mme Jenning: Quel personnage attachant je l’ai beaucoup aimé surtout son petit côté pottineuse et marieuse.  Une dame qui aime beaucoup être au courant des histoires de coeur des jeunes gens et qui essaie d’écouter les conversations privées et qui croie bien se qu’elle a réussi à comprendre mais qui n’est pas toujours la vérité.

Mme Palmer et surtout M. Palmer:  J’ai été totalement conquis par ces deux personnages pas assez présent à mon goût personnel.  Mme Palmer qui parle de son cher amour comme de quelqu’un d’aussi expressif qu’elle et lui homme plutôt taciturne, mais comme dirais Mme Palmer «il est si drôle M. Palmer» (Prendre une voix aiguë et surexcité) (Et quand j’ai vu que dans l’adaptation cinématographique de Ang Lee c’est Hugh Laurie (mon docteur House) qui joue le rôle je me suis dit je dois voir aussi le film)

M et Mme Midleton:  J’irais bien à un des bals de M. Midleton.

J’ai adoré ne pas aimé Lucie Steele, Mme John Dashwood et Willoughby.

Je ne parle pas beaucoup de Edward Ferras et du colonel Brandon même si j’ai bien apprécié ces deux hommes, je n’ai pas trouvé que c’était des amoureux très romantique ou très attachant mais bien sûr l’histoire ne serait pas la même sans eux.

Conquise par cette auteur que je vais relire assurément.