Archive | Maggie Stiefvater RSS feed for this section

Parce que ça a fait ma journée

17 Sep

L’autre jour j’ouvre ma page Facebook et voici ce que je vois:

http://maggiestiefvater.com/blog/in-which-maggie-writes-a-book-about-cole-isabel/

Et là c’est le moment où vous vous dites que je vais encore parlé de Maggie 😉

Et oui parce que en ce jour de la publication de «The dream thieves»

The Dream Thieves (The Raven Cycle, #2)

Mais là on parle d’une nouvelle publication «Sinner» prévu pour Juin 2014 et surtout (ce qui me rend folle de joie) c’est une suite à la fameuse Saga des loups de MercyFalls que j’ai adoré.  Enfin on va pouvoir connaître la suite de l’histoire entre Cole St-Clair et Isabel Culpeper!!!!

Alors voici pour ce remémoré un peu mon avis sur les trois tome de la saga: Shiver, Linger et Forever

Bon comme juin 2014 c’est quand même encore loin, va falloir survivre jusque là et comme j’ai quand même été bien sage (puisque je n’ai pas acheté de livre depuis presque 1 an) je vais probablement pouvoir mérité bientôt quelques achats 😀

Parce que j’écouterais bien un peu de harpe

4 Juin

LamentLament

Titre en version française: La complainte

Maggie Stiefvater

Résumé en VF: Deirdre Monaghan, seize ans, est une musicienne prodigieuse. Elle est sur le point de découvrir qu’elle est aussi une « maintréflée », c’est-à-dire qu’elle possède le don de voir les fées. Alors qu’elle ne s’y attendait pas, Deirdre s’entiche d’un garçon mystérieux qui apparaît comme par magie dans sa vie ordinaire. Le problème est que Luke, un garçon énigmatique et d’une beauté renversante, s’avère être un « gallowglass », c’est-à-dire un mercenaire gaélique – un elfe assassin sans âme. Et s’il s’intéresse à elle, ce n’est pas pour connaître avec elle un amour de vacances, mais pour une raison beaucoup plus sombre.

Résumé en VO (parce que c’est toujours mieux):Sixteen-year-old Deirdre Monaghan is a painfully shy but prodigiously gifted musician. She’s about to find out she’s also a cloverhand—one who can see faeries. When a mysterious boy enters her ordinary suburban life, seemingly out of nowhere, Deirdre finds herself infatuated. Trouble is, the enigmatic and conflicted Luke turns out to be a gallowglass—a soulless faerie assassin—and Deirdre is meant to be his next mark. Deirdre has to decide if Luke’s feelings towards her are real, or only a way to lure her deeper into the world of Faerie.

Voici le premier livre publié de Maggie, vous savez Maggie Stiefvater Mon Auteur Préférée!!!   Alors je vais vous avertir tout de suite, comme je l’aime d’amour, j’ai un doute sur mon objectivité.  En fait je crois que si elle écrivait le mode d’emploi d’un séchoir à cheveux j’irais immédiatement l’acheter pour lire le mode d’emploi même si j’ai déjà deux séchoirs (pas que je sois une fanatique des séchoirs, mais j’avais mis ça sur ma liste un certain Noël et j’en ai reçu deux que j’ai gardé puisque j’avais deux salle de bain!)  C’est juste un exemple pour montrer l’ampleur de ma dévotion (en plus je me sèche quasiment jamais les cheveux au séchoir)

Alors voici mon avis (pas objectif du tout)

Premièrement, comme toujours j’adore la couverture de mon édition.

Deuxièmement, j’ai beaucoup aimé!!!  J’adore le style de l’auteur, son humour présent un peu partout dans ses livres et ses personnages qui sont souvent très attachant et qui ont tous un petit quelque chose…

Dans ce roman on rencontre Deirdre Monaghan, une jeune fille de 16 ans qui jouent de la harpe  (d’où mon envie d’avoir une trame sonore de harpe lors de ma lecture).  On s’entend que quand tu t’appelle Deirdre et que tu joues de la harpe tu n’es clairement pas la fille la plus populaire de l’école.  Quand apparaît le beau Luke Dillon qui s’intéresse tout de suite à elle.  Ce n’est pas super original comme scénario, mais j’ai trouvé qu’avec la touche Maggie ça marche super bien.  Et puis il y a aussi James son meilleur ami qui est juste trop drôle et sympathique, moi je l’ai adoré.  Dans les personnages secondaires, il y en a plusieurs de vraiment intéressant.   Finalement, j’ai aimé les personnages sympathiques et j’ai aimé détesté les personnages antipathiques.

Le seul aspect que j’ai un peu (très peu) moins aimé c’est que j’ai trouvé qu’il manquait peut-être un peu de détail sur le côté féérique du roman, mais c’est vraiment léger comme problème.

En conclusion, j’ai très envie de connaître la suite. « Ballad» (VF : La balade) qui je crois est assez difficile à se procurer puisque ses deux tomes ont seulement été publié en version française par les éditions ADA de ce côté-ci de l’atlantique.  Mais il y a de l’espoir parce que Maggie travaille présentement sur le troisième tome «Requiem» qui est prévu fin 2013 et avec le succès qu’elle a en France je crois qu’on pourrait espérer une réédition des premiers tomes.  Alors pour la suite, je n’ai pas encore craqué puisque j’essaie (oui vraiment très fort) de faire baisser ma PAL.  J’attends une occasion, y a ma fête qui s’en vient à l’automne alors qui sait…

Et puis pour terminer ça prenait un peu de harpe quand même!

Parce que je n’aurais pas imaginé mieux!

4 Mar

Je viens de découvrir ça

Une version musical de «Summer girl» chanson que Sam a écrit à Grace dans la saga des loups de Mercyfalls.
J’aime juste trop pour ne pas vous la partager 🙂

Sous le signe du scorpion

11 Déc

The scorpio racesThe Scorpio races

Maggie Stiefvater

Titre en version française: Sous le signe du scorpion

Présentation

« Certains concourent pour gagner, d’autres pour survivre. » Chaque année au mois de novembre se déroulent les courses du Scorpion. Les cavaliers doivent tenir le plus longtemps possible sur leurs dangereuses montures, des chevaux de mer cannibales. Assez longtemps pour avoir une chance d’atteindre la ligne d’arrivée… et survivre. Sean Kendrick, 19 ans, tente de nouveau sa chance cette année, bien décidé à arriver le premier. Puck Connolly, quant à elle, n’aurait jamais imaginé participer un jour à la course. Mais le sort en a décidé autrement, et elle se retrouve malgré elle propulsée dans la course, à laquelle aucune autre femme n’avait encore participé. L’enjeu est grand pour ces deux adversaires que tout oppose sauf leur désir commun de remporter le plus grand des prix : la vie. »

«It happens at the start of every November: the Scorpio Races. Riders attempt to keep hold of their water horses long enough to make it to the finish line. Some riders live. Others die.

At age nineteen, Sean Kendrick is the returning champion. He is a young man of few words, and if he has any fears, he keeps them buried deep, where no one else can see them.

Puck Connolly is different. She never meant to ride in the Scorpio Races. She is in no way prepared for what is going to happen.

»

Mon avis

Voici un livre dont j’avais bien hâte de vous parler puisque j’ai vraiment ADORÉ.  Il m’a été offert par ma chère Élodie lors de notre swap Alice au pays des merveilles.  Par pur coïncidence, elle l’a aussi reçu en partenariat cet été, on avait prévu de le lire ensemble, mais malheureusement, ce ne fut pas possible puisque j’étais en pleins déménagement et coincé dans Ça…  J’ai donc décidé de m’y attaqué après ma lecture de Hunger game, ce qui est quand même beaucoup de pression pour un livre, mais le roman de Maggie fut totalement à la hauteur de succéder à un tel succès.  J’ai donc eu la chance de lire deux coups de cœur de suite.

Pour commencer, je pourrais vous parlé du contenant parce que personnellement J’ADORE la couverture de l’édition que ma chère Élo m’a offert.  C’est ma préférée de toute celle que j’ai vu je ne suis pas du genre à me procurer une édition particulière seulement pour la couverture, mais quand le livre est beau en plus d’être bon ce n’est pas si mal.

Aussi, je vous ai mis le résumé d’une édition française et celle en anglais que j’ai trouvé sur le site de Maggie, je préfère cette dernière parce que j’ai de la difficulté avec les mots« cheval cannibale» c’est dit un peu crument et je n’aime pas trop…

Mais, parlons-en de ces chevaux de mer!   Le seul défaut que je peux mentionné de ce livre c’est qu’on aurait pu en savoir plus sur ces chevaux, par contre j’ai fait quelque recherche et en fait Maggie s’est basée sur une légende celtique.  Il y a plusieurs légendes sur des chevaux de mer, l’une d’entre elle c’est que des chevaux de mer se transforment en joli jeune homme qui attire les jeunes filles grâce à son charme pour ensuite les entrainer sous l’eau et les dévorer.  Finalement Maggie a fait comme dans sa saga des loups de MercyFalls où elle avait créé ses propres loups garous, et a créé ses propres chevaux de mer et au final, moi, j’aime bien le résultat.

L’histoire se déroule sur une petite île, pour moi cette petite île m’a fait voyager en Écosse ou en Irlande.  J’ai facilement visualisé la mer, les falaises, ses chevaux à la fois beau et dangereux.

Les personnages  sont souvent attachant, même si il y a en a quelques-uns à qui j’aurais bien botté les fesses.  Les deux personnages principaux, Kate Connoly et Sean Kendrick, nous entraîne dans leur aventure à tour de rôle, grâce à une narration à deux voix.  Ici pas d’histoire d’amour qui apparait trop rapide, tout est en douceur.  C’est une histoire aussi de courage, mais aussi de la relation humain animaux et pour une amoureuse des animaux comme moi, je ne pouvais que aimer.

Et la fin… une fin à vous arracher le cœur, c’est juste une fin trop sublime, que j’ai lu en publique…  donc disons que je me suis retenu un peu pour ne pas fondre en larme en plein Macdo!!!

 

Une superbe lecture!  Qui a vraiment confirmé mon amour pour cette auteure.  J’espère vous avoir un peu donné envie.

Un peu de cuisine littéraire

12 Nov

Alors la semaine passée, je terminais Sous le signe du scorpion, un livre sublime de Maggie, dont je vous parle très bientôt.  Et dans ce livre, on parle d’une pâtisserie qui semble tellement délicieuse et décadente que je me suis dit «Ah! mais existe t’il une recette pour ses November cake?» Demander et vous recevrez!!!

Alors s’agit t’il d’une coincidence, du destin ou «du cheval» (pour citer Flynn Rider dans Raiponce).  Maggie a partager la recette sur sa page Facebook et je ne pouvais que vous partager ma découverte.

(Moi j’ai zoomé l’image pour réussir à lire la recette 😉 )

C’est, je l’avoue, le genre de pâtisserie que j’aime mieux manger que cuisinné, mais je risque bien de tenter le coup une de ses jours.

La recette est en anglais et j’avais la très bonne intention de vous la traduire, mais l’énorme manque de temps dans mes journée et la paresse. On décidé du contraire.  Ça ressemble beaucoup à une recette de brioche avec beaucoup de glaçage et un intérieur fourré de glaçage au miel.  Miam!!!  c’est sûr qu’il faut que j’essaie d’en faire parce que ça juste l’air trop délicieux.

Je sais pas si y en a d’autre qui vont tenter le coup?  Vous m’en redonnerai des nouvelles!

 

 

Parce qu’il y a de quoi se réjouir

16 Août

Parce que je fais un travail qui me permet de réfléchir beaucoup, mais qui me prend beaucoup de mon temps et du coup des fois c’est plus des idées noires qui peuvent essayer de venir s’incruster dans ma tête.  Alors pour chasser la déprime que ces idées peuvent assurément déclencher.  Voici ce à quoi j’aime penser.

Je pense aux choses que j’attends avec impatience qui arrive bientôt!  Et j’en fais le décompte ensuite c’est certain qu’il n’y a plus aucune place pour la déprime et je me promène avec un sourire béat sur le visage!  Je vous partage donc se décompte de ce qui s’en vient et qui me tardent d’avoir, de regarder, d’écouter ou de vivre.

18 août : le DVD de The Hunger games : Bon je n’ai pas encore réussi à lire de livre mais bon je sais que dès que je le fini je vais pouvoir regarder le film.

18 et 19 août : les filles vont dormir pour la première fois dans une tente avec leur tante et leur cousine (on compte les dodos depuis lundi) et le lendemain on va à la foire agricole du village voisin, manège, animaux et pleins de belle chose à voir.

20 août : Début de nouvel série télé : J’ai vu Ringer et Grimm deux séries que j’ai bien l’intention de regarder, aussi Pan Am!  Et j’attends aussi le retour de ma série chouchou Grey’s anatomie pour la dernière saison!

18 Septembre : Sortie du dernier livre de Maggie Stiefvater «The Raven boys», j’ai adoré la saga des Loups de Mercy Falls, j’ai deux autre de ses livres dans ma PAL et c’est sûre qu’un jour je vais mettre la main sur celui-là et les suites car ça sera une saga de 3 ou 4 tomes il me semble.

Septembre et octobre : Tassimo (marque de notre cafetière à dosette) vont sortir des nouvelles sorte de café, les café Second Cup en septembre et les café Tim Horton en octobre!  J’adore essayer des nouveaux trucs et c’est sûre que je vais en commander dès leur sortie.

22 octobre : Sortie du nouvel album de Taylor Swift «Red»  Une chanteuse que j’aime d’amour et j’ai déjà trop hâte d’écouter cet album qui je suis sûre va être génial.

Voici ce qui me permet de me lever à 5 heures à tous les matins et de passer à travers ma journée avec le sourire.

Les loups de Mercy Falls tome 3

15 Mar

Attention! la lecture de ce billet peut diminuer le plaisirs de la lecture du tome 1(Shiver-Frisson) et du tome 2(Linger-Fièvre)

Forever

The wolf of Mercy Falls 3

Maggie Stiefvater

(VF= Fusion)

Quatrième couverture que je vous traduit

Avant

Quand Sam a rencontré Grace, il était un loup et elle était une fille.  Éventuellement, il a trouvé un moyen de devenir un garçon, et leur amour est devenu curieusement très intense et ils partagèrent une grande intimité.

Maintenant

Ce aurait dû être la fin de leur histoire.  Mais Grace ne pouvait pas rester humaine.  Maintenant elle est un loup.  Et les loups de Mercy Falls sont sur le point d’être tous abbatus lors d’une dernière et spectaculaire chasse.

Pour toujours

Sam ferait n’importe quoi pour Grace.  Mais est-ce qu’un garçon et un amour sont assez fort pour combattre un monde de prédateur hostile?  Le passé, le présent et le futur sont sur le point de se rassembler en un seul moment…un moment de vie ou de mort, pour se dire adieu ou pour s’aimer toujours.

Mon avis

Voici la fin de cette série que j’ai adoré un coup de coeur pour moi et je le dit tout de suite je lirai assurément les autres romans de cette auteur.

Que dire sur ce livre qui m’a fait rire et pleurer et que j’ai refermé avec un sentiment de tristesse parce que je devais quitté les personnages que j’ai aimé pendant trois tomes (ce qui est presque trop court lorsqu’on aime comme ça une série)

Ce tome est encore à quatre voix, soit Sam, Grace, Cole et Isabel sauf le prologue où ont retrouve Shelby.  Je ne serai pas tendre avec Shelby que je n’aime pas du tout et qui s’est mérité quelques insultes au cours du roman!  Grace et Sam sont séparé contre leur gré et la relation entre Cole et Isabel reste compliqué, Isabel essaie d’ignorer Cole car elle croit qu’il n’est pas fait pour elle, qu’il est toxique, mais on voit bien qu’elle l’a dans la peau, j’ai trouvé tout ce côté du roman vraiment intéressant, surtout que Cole est tellement charmant et drôle.  Voici un message qu’il lui laisse sur sa boîte vocal pour qu’elle le rappel, mais elle continue à l’ignorer.

«Voicemail# 1 Hi, Isabel Culpeper.  I am lying in my bed, looking at the ceiling.  I am mostly naked.  I am thinking of…your mother.  Call me.»

(Message #1 Allo Isabel Culperper.  Je suis dans mon lit à regarder le plafond.  Je suis presque nu.  Et je pense…à ta mère.  Rappel moi)

Oui je l’adore ce personnage, alors Cole est bien décidé à comprendre comment fonctionne le virus des loups et il est en pleine expérimentation, il essaie de capturer d’autre loups, mais ce sert de lui pour la plupart de ses expériences.  On voit que sont mal être qu’il avait lorsqu’il est arrivé semble être beaucoup moins présent.

Isabel nous a donner des moments quand même assez touchant dans ce tome, elle m’a fait pleurer à un certain moment elle a encore beaucoup de difficulté avec la mort de Jack et je trouve que la blonde superficielle du premier tome est complètement disparu.

La chasse aux loups organisé par nul autre que Tom Culpeper (un autre qui s’est fait dire de mauvaise chose tout au long du roman) nous tient vraiment sur le bord de notre chaise on a peur pour les loups, pour Grace lorsqu’elle est un loup et donc très vulnérable aux balles de fusil.  On se demande vraiment comment ils vont s’en sortir et j’avoue que mon p’tit coeur a battu très fort à la fin du livre.

Mon tome préféré de la série et je n’ai qu’une chose à rajouté.  C’eeeeeeesssssssssssssttttt finnniiiiiiiiiiiiiiiiiiii! Snif :,(

Lu avec ma copine Élodie

En plus d’être un coup de coeur ça compte pour mon Challenge PAL n’est ce pas merveilleux!!!

Challenge PAL :5/16