Tag Archives: Amour des animaux

Parce que la BD est de retour…

14 Juin

…Dans mon univers livresque!

Et oui quand j’étais adolescente je lisais beaucoup de bande-dessinée, Tintin,  Le petit Spirou, Rantanplan, Calvin&Hobbes, Thorgal, Largo Winch, Treize… et j’en passe.  Et puis j’ai arrêter d’en lire jusqu’à ce qu’il  y a quelque temps, pourtant j’aime beaucoup ce type de lecture.  Une BD ça ce lit assez rapidement et puis c’est toujours agréable visuellement, mais c’est assez dispendieux à acheter, pour le temps que ça prend à lire donc je crois que c’est un peu la raison de mon arrêt.  Mais maintenant je vais à la BIBLIOTHÈQUE!!!

Aujourd’hui je vais vous parler de deux saga super différente.

La première

Couverture Chi, une vie de chat, tome 01

Que faire quand on est un mignon petit chaton et que d’un coup, on se retrouve tout seul ? Pleurer ? Ne rien faire ? Attendre ? Non, il y a plus drôle que ça : découvrir le monde ! Du jardin public à la maison, des chaussures au vétérinaire, des balles rebondissantes aux plantes d’appartement… la vie de chat est pleine de joies et de surprises. Et avec Chi, elle l’est encore plus ! Miaaaa…

Voici un petit Manga vraiment trop chou.  Parce que déjà qu’un chaton c’est tout chou, alors les aventures d’un chaton c’est hyper mignon.  En plus, on se lasse vraiment pas de lire ses aventures parce que j’ai lu les tome 1, 2, 3 et 5 pour le moment et j’adore à tout les coups.  Cette saga je les achètes à ma fille qui est tout aussi accro que moi 🙂

Quand même les tome ne sont pas donné environ 16 ou 18$ par tome et en 1 heure on l’a terminé en prenant le temps que bien regardé chaque illustration.  Mais pour ma fille je trouve que ça vaut vraiment la peine puisque qu’elle passe beaucoup plus de temps pour les lire puisqu’elle commence à peine à lire et puis c’est un bonheur de les relire aussi.

Et puis, les illustrations sont vraiment très belle et chaque tome est séparé en petite histoire sur différent thème où Chi découvre quelque chose ou vit une nouvelle aventure.  Je crois que pour les amoureux des chat c’est à découvrir parce que veut, veut pas on reconnaît certain aspect de nos amis félins.

Maintenant ma deuxième découverte

Couverture Walking Dead, tome 01 : Passé décomposé

Rick est policier et sort du coma pour découvrir avec horreur un monde où les morts ne meurent plus.

Mais ils errent à la recherche des derniers humains pour s’en repaître. Il n’a alors plus qu’une idée en tête : retrouver sa femme et son fils, en espérant qu’ils soient rescapés de ce monde devenu fou. Un monde où plus rien ne sera jamais comme avant, et où une seule règle prévaut : survivre à tout prix.

Alors dans un tout autre registre, quand je suis allé à la bibliothèque je suis allé fouiner dans la section des bande-dessinée et lorsque j’ai vu cette saga, je n’ai pu résister, puisque j’ai entendu grand bien sur la série télé je me suis dit que lire la BD ça serait bien faute de regarder la série!

Finalement, j’ai adoré, c’est bien fait l’histoire est totalement glauque et les illustration sont vraiment bien, en noir et blanc, parce qu’en couleur ça aurait pu devenir complètement gore.  À part le début qui est un peu tiré par les cheveux puisque Rick, le personnage principal se réveil à l’hôpital, il n’y a plus personne de vivant-vivant, sauf une horde de mort-vivant enfermé dans une salle… je crois qu’il faut en comprendre que tout les survivant se sont sauvé en le laissant à son sort, mais ils ont au moins pris la peine d’enfermé les zombies avant de partir ce qui était quand même gentil.

J’ai bien hâte de découvrir la suite, pourquoi les mort ne meurent plus et ce qui va arrivé avec les personnages rencontrés dans ce premier tome.  Pour moi, ce fut une belle découverte.

 

Alors c’est fait je suis de nouveau accro au BD!  Et vous? Des suggestions?

 

 

Parce que ma PAL a pris quelques livres!

1 Juin

Parce que j’ai participé à un Swap et que j’ai gagné un concours chez Frogzine

Premièrement, cette hiver chez participé au swap «Ça c’est moi tout craché» organisé par Ayma sur Livraddict.

J’ai pensé vous mettre un peu de musique (qui je sais ne me rajeunira pas), voici la chanson qui me venait à l’esprit pour ce Swap qui devais nous décrire.

Et voici en image ce que j’ai reçu.  J’avais choisi comme thème les animaux parce que vous savez que j’aime ça 🙂

DSC04153DSC04154J’ai donc reçu trois livres, deux de ma WL que je suis super contente d’avoir reçu et Sentence 13 que ma binôme voulait me faire découvrir.  Il y avait aussi 3 m-p, une jolie carte fait main.  Un vernis bleu turquoise (Très beau), du savon à main (toujours pratique), du chocolat chaud, des grenouille en jujube et des rosette au chocolat (qui ont été très bien dégusté.

Ma binôme Salsera avait choisit Le scrapbooking et la peinture acrylique comme thème.  Et pour voir ce qu’elle a reçu c’est ici

Et puis il y a quelques semaines, j’ai participé au concours organisé par Froggy en association avec les éditions Michel Lafon.  Et j’ai gagné trois magnifique livre ainsi qu’un paquet de bracelet.  Il va donc falloir que je mettes ma PAL à jour 😉

 

Parce qu’il est en voyage

23 Avr

Il y a de cela quelques semaines,  un petit groupe (qui grossit de jour en jour) de blogueuse, adepte de lecture et surtout Québécoise c’est formé.  Et je suis très heureuse d’en faire partie.  C’est un autre endroit sur le web ou je peux passer (perdre)  du bon temps.  Le groupe se nomme Québec Livresque et voici même notre logo.

Logo_QL_P

C’est un groupe super dynamique où déjà quelques activités «livresques» ont été organisées.  L’une d’elle c’est le départ d’un livre-voyageur et c’est le livre que j’avais proposé de faire voyager qui a été choisi.  En plus, c’est un livre dont je ne vous avais jamais parlé.  Je vais donc en profité pour vous en glissé un mot et en prime je vais vous mettre les liens vers les articles des autres participantes au fur et à mesure qu’ils seront publié.

Alors voici la bête

Cœur trouvé aux objets perdus de Francine Ruel

coeur trouvéLes héros du troisième roman de Francine Ruel sont nés tous les deux le même jour, dans des circonstances particulières, à quelques rues de distance ; mais ils ne le savent pas encore. Elle porte le nom de famille d’une star des années sex, drug and rock’n’roll, tandis que lui est affublé d’un prénom insolite à cause de la voix de son père rendue quasi inaudible par l’abus d’alcool, lors de la déclaration de sa naissance.

Lambert et Dylan vont bientôt franchir le cap de leur trentième année. Ils ne se connaissent pas ; pas encore. Ils fréquentent tous les deux le métro, lui parce qu’il travaille à temps partiel aux objets trouvés de la station Berri Uqam, elle pour se rendre aux bibliothèques situées aux quatre coins de la ville où elle exerce sa profession. Sans savoir qui elle est, et sans voir l’ensemble de sa personne puisque à chacune de leurs brèves rencontres Dylan est toujours plongée dans un livre, Lambert tombera amoureux fou de cette fille qu’il découvrira « par bribes ». Une seule fois, Dylan apercevra le jeune homme, qu’elle surprend à pleurer sur une banquette sans savoir qu’il s’intéresse à elle. Comment d’ailleurs pourrait-elle croire qu’un garçon aussi beau puisse l’aimer, elle qui se croit laide ?

Lorsqu’on s’appelle Lambert, qu’on naît dans la cuvette des toilettes et qu’on a été abandonné par des parents qui portent les noms de Sauvé-Desnoyers, qu’on vit seul dans un immeuble peuplé d’êtres exotiques, qu’on tombe amoureux d’une lectrice dans le métro, est-ce qu’on n’est pas destiné à un avenir unique ou du moins extravagant ?

Lorsqu’on est rousse, convaincue de ne pas être jolie, qu’on a vu le jour dans un taxi, qu’on vit sa vie entre les pages des romans, au milieu d’une famille d’hurluberlus qui nous étouffent sous leur amour, est-ce qu’on n’est pas appelée à vivre des moments exceptionnels et insolites ?

C’est un livre québécois que j’ai lu en 2010 donc, disons qu’avec ma mémoire de poisson rouge amnésique je n’irai pas dans les détails.  Par contre, ce que je peux vous dire c’est que j’avais le souvenir que c’était un livre sympathique, pas un coup de cœur, mais un livre qui m’avais bien plus.  Une belle histoire d’amour avec des chassés croisés, l’impression que parfois  « le monde est petit».  Et puis il y avait un chien…je crois que je suis assez incorrigible de ce côté-là je me rappel presque rien de l’histoire, mais je me rappelle qu’il y avait un chien!!  En tout cas j’espère qu’il y en a un pour de vrai parce que je risque sérieusement de consulter 😉  Je sais que l’auteur a écrit aussi d’autre livre, mais pour ma part je n’en ai encore jamais lu d’autre.  Peut-être un jour qui sait 🙂

Voici pour commencer l’avis de Fille-de-lecture qui a englouti ce roman en moins d’une semaine si ce n’est pas en une heure 😉

Sous le signe du scorpion

11 Déc

The scorpio racesThe Scorpio races

Maggie Stiefvater

Titre en version française: Sous le signe du scorpion

Présentation

« Certains concourent pour gagner, d’autres pour survivre. » Chaque année au mois de novembre se déroulent les courses du Scorpion. Les cavaliers doivent tenir le plus longtemps possible sur leurs dangereuses montures, des chevaux de mer cannibales. Assez longtemps pour avoir une chance d’atteindre la ligne d’arrivée… et survivre. Sean Kendrick, 19 ans, tente de nouveau sa chance cette année, bien décidé à arriver le premier. Puck Connolly, quant à elle, n’aurait jamais imaginé participer un jour à la course. Mais le sort en a décidé autrement, et elle se retrouve malgré elle propulsée dans la course, à laquelle aucune autre femme n’avait encore participé. L’enjeu est grand pour ces deux adversaires que tout oppose sauf leur désir commun de remporter le plus grand des prix : la vie. »

«It happens at the start of every November: the Scorpio Races. Riders attempt to keep hold of their water horses long enough to make it to the finish line. Some riders live. Others die.

At age nineteen, Sean Kendrick is the returning champion. He is a young man of few words, and if he has any fears, he keeps them buried deep, where no one else can see them.

Puck Connolly is different. She never meant to ride in the Scorpio Races. She is in no way prepared for what is going to happen.

»

Mon avis

Voici un livre dont j’avais bien hâte de vous parler puisque j’ai vraiment ADORÉ.  Il m’a été offert par ma chère Élodie lors de notre swap Alice au pays des merveilles.  Par pur coïncidence, elle l’a aussi reçu en partenariat cet été, on avait prévu de le lire ensemble, mais malheureusement, ce ne fut pas possible puisque j’étais en pleins déménagement et coincé dans Ça…  J’ai donc décidé de m’y attaqué après ma lecture de Hunger game, ce qui est quand même beaucoup de pression pour un livre, mais le roman de Maggie fut totalement à la hauteur de succéder à un tel succès.  J’ai donc eu la chance de lire deux coups de cœur de suite.

Pour commencer, je pourrais vous parlé du contenant parce que personnellement J’ADORE la couverture de l’édition que ma chère Élo m’a offert.  C’est ma préférée de toute celle que j’ai vu je ne suis pas du genre à me procurer une édition particulière seulement pour la couverture, mais quand le livre est beau en plus d’être bon ce n’est pas si mal.

Aussi, je vous ai mis le résumé d’une édition française et celle en anglais que j’ai trouvé sur le site de Maggie, je préfère cette dernière parce que j’ai de la difficulté avec les mots« cheval cannibale» c’est dit un peu crument et je n’aime pas trop…

Mais, parlons-en de ces chevaux de mer!   Le seul défaut que je peux mentionné de ce livre c’est qu’on aurait pu en savoir plus sur ces chevaux, par contre j’ai fait quelque recherche et en fait Maggie s’est basée sur une légende celtique.  Il y a plusieurs légendes sur des chevaux de mer, l’une d’entre elle c’est que des chevaux de mer se transforment en joli jeune homme qui attire les jeunes filles grâce à son charme pour ensuite les entrainer sous l’eau et les dévorer.  Finalement Maggie a fait comme dans sa saga des loups de MercyFalls où elle avait créé ses propres loups garous, et a créé ses propres chevaux de mer et au final, moi, j’aime bien le résultat.

L’histoire se déroule sur une petite île, pour moi cette petite île m’a fait voyager en Écosse ou en Irlande.  J’ai facilement visualisé la mer, les falaises, ses chevaux à la fois beau et dangereux.

Les personnages  sont souvent attachant, même si il y a en a quelques-uns à qui j’aurais bien botté les fesses.  Les deux personnages principaux, Kate Connoly et Sean Kendrick, nous entraîne dans leur aventure à tour de rôle, grâce à une narration à deux voix.  Ici pas d’histoire d’amour qui apparait trop rapide, tout est en douceur.  C’est une histoire aussi de courage, mais aussi de la relation humain animaux et pour une amoureuse des animaux comme moi, je ne pouvais que aimer.

Et la fin… une fin à vous arracher le cœur, c’est juste une fin trop sublime, que j’ai lu en publique…  donc disons que je me suis retenu un peu pour ne pas fondre en larme en plein Macdo!!!

 

Une superbe lecture!  Qui a vraiment confirmé mon amour pour cette auteure.  J’espère vous avoir un peu donné envie.

Parce que j’aime les grosses bêtes poilus à quatre pattes

25 Août

Il y a un film (rien de bien récent mais bon…) que j’ai regardé durant ma période sans internet et dont j’ai bien envie de vous parler

Ce film en fait ça faisait déjà un bon moment que j’hésitais à le prendre lorsque j’allais au club vidéo et finalement un soir de juin j’ai finalement pu le regarder et franchement j’ai bien aimé.

C’est «Secretariat» un film de Disney et de cheval, mais c’est l’histoire d’un vrai cheval qui a existé pour vrai.  J’avais un peu peur au départ d’avoir un film très cliché, parce que c’est pas le premier film de cheval qui nous est proposé et je crois que c’est pour ça que je ne l’avais encore jamais vu.  Mais mon amour des animaux est quand même plus fort que tout et c’est sûrement ce qui a fait que je l’ai finalement regardé 😉

En gros, ce que j’ai aimé c’est les personnages qui sont tous très intéressant.  J’ai adoré Diane Lane dans le rôle de Penny Chenery , une femme forte qui a laissé tomber son rôle de femme au foyer pour sauver la ferme d’élevage de chevaux pur-sang de son père décédé.  Elle brave un monde d’homme et se bat pour garder un cheval en qui elle voit un énorme potentielle même si tout le monde autour d’elle veut liquider la ferme.  Féminisme ou intuition féminine?  Elle va même jusqu’à refuser 6 millions de dollars pour le cheval (je ne sais pas si le montant a été changer dans le scénario, mais 6 millions en 1973 c’est énorme).

Il y a aussi beaucoup de personnage coloré comme le Jockey et l’entraineur de chevaux qui m’ont fait sourire à plusieurs reprises.  Et puis la fin est vraiment très bonne, mais bon je ne vous en dirai pas plus là-dessus, mais j’ai adoré!

Ce fut donc un beau film que je risque de revisionner avec les filles à un moment donné (il sera probablement diffusé à la télé un de ses quatre de toute manière), c’est inspirant et mon p’tit cœur d’amoureuse des animaux fut comblé.

Parce que l’été est à nos portes

15 Juin

Alors voici aujourd’hui un petit billet pour vous présenter un peu ce qui se passe dans ma petite vie ces temps-ci

On profite du beau temps, du soleil et de la chaleur.

Le ciel est tellement bleu aujourd’hui.  Voici ce que je vois de ma porte d’entrée!  J’en profite encore un peu.

On se fait aussi chauffer la couenne au soleil et même les chiens en profite.

Ti-Mine qui ne met sous aucun prétexte la patte dehors en hiver, lorsque les chauds rayons du soleil annonce le retour des beaux jours.  On le voit se promener dans l’herbe et nous rejoindre lorsqu’on est dehors.

Ça fait presqu’un mois maintenant qu’on avait eu une belle surprise.  Et bien la surprise grandit et les voici à un mois.

Désolé pour la qualité de la photo, mais il sont beaucoup moins dicipliné qu’il y a un mois!!!  J’ai pris une tonne de photo soit flou ou avec aucun poussin dedans.  Mon appareil était lent aussi (la batterie avait besoin d’un petit rechargement je crois (ce qu’elle est en train de faire en ce moment)) et c’est vraiment ce que j’ai eu de meilleur comme photo!!!

Il y a Clochette aussi qui profite du beau temps, mais honte à moi j’ai oublié d’aller l’immortalisé!!!

Et sinon quand je ne m’amuse pas dehors voici ce que je fais.

Et c’est beaucoup moins amusant, mais pas trop le choix puisqu’il va bien falloir déménager un jour!!!  Mais j’avoue que c’est vraiment chiant comme activité faire des boîte et en plus il y en a tellement à faire ARRRRGHHH!!!

Mais j’ai aussi beaucoup de boulot à faire encore à la nouvelle maison.  Une tonne de papier peint à enlever!!!!  C’est ma mort il y en a partout et si un jour je parle de mettre du papier peint sur un mur!  SVP!  Qu’on menace de me tuer!!!  Je vais en venir à bout, mais c’est un travail de patience et de percévérence.

Je prend quand même un peu de temps pour lire!

Quand même on a toujours un peu de temps pour ça n’est-ce pas?

Et vous est-ce que vous sentez l’été qui arrive?

Surprise printannière

18 Mai

Aaaaaahhhhhh! Le printemps, saison des amours.

Voici ce à quoi ressemble une belle journée de Mai chez moi.

On en profite pour jouer dehors.

Et voici la surprise qu’on a eu pour la fête de six ans de ma fille.  Un cadeau vivant comme elle dit.

Et oui six petits poussins.  Qui sont tellement mignon.  Une belle surprise même si on s’en attendait un peu parce que quand t’as des poules et un coq et qu’au printemps tes poules commencent à couver c’est qu’il y a de l’amooouuuuurrrrr dans l’air.

Et vous votre printemps?  Est-il rempli d’amour?