Tag Archives: Fantastique

Parce qu’elle est née à minuit

19 Sep

Couverture Nés à Minuit, tome 1 : Attirances

Nés à minuit tome 1: Attirance de C.C. Hunter

Titre original: Shadow Falls book 1: Born at midnight

Quatrième couverture

L’été s’annonce mouvementé pour Kylie. Après un enchaînement de catastrophes, ses parents l’envoient dans un centre spécialisé pour adolescents marginaux. Ou plutôt hors du commun : ici cohabitent sorciers, vampires et autres créatures de la nuit. Tous sont persuadés que Kylie n’est pas là par hasard…
Aidée de ses nouveaux amis, elle tente de découvrir sa vraie nature. Aurait-elle un lien avec le rôdeur fantomatique qui la poursuit sans répit ? Sa quête est perturbée par l’arrivée de Derek et Lucas qui semblent tous deux déterminés à la séduire. Prisonnière de dangereuses attirances, Kylie saura-t-elle trouver sa place dans ce nouveau monde ?

Voilà un livre que j’avais vu passer sur la blogo quelques fois et en général les commentaires que j’avais lu étaient assez positif, mais personnellement avec une PAL frôlant la centaine de livres, je ne pouvais tous simplement pas courir l’acheter.  En plus, avec le titre «Nés à minuit» j’avais un peu l’impression que se roman serait une autre histoire d’amour entre une adolescente et un joli vampire, bon je crois que vous voyez de quoi je parle… j’avais donc un peu peur d’être déçu.  Mais bon finalement, j’ai une amie à moi qui m’a dit l’autre jour: «J’ai lu une super saga «Nés à minuit» est-ce que tu connais?»  Il n’en fallait pas plus pour me convaincre et je suis donc repartie avec le premier tome et l’envie irrépressible de terminer mon livre en cours qui était assez moyen pour me jeter tête première dans les aventures de Kylie.

Mon impression était totalement fausse parce que je n’ai pas trouvé que ce roman était une banal copie de d’autre roman du genre.  Lorsque j’ai commencé l’histoire de Kylie m’a fait un peu pensé à celle de Luce dans la saga Damnés de Lauren Kate.  Mais c’est vraiment le fait qu’ici Kylie est envoyé en colonie de vacance «pour jeune à problème» et c’est là que la comparaison s’arrête.

Finalement, cette colonie de vacance cache bien d’autres choses et c’est pour ça que j’ai beaucoup aimé ce roman et que j’ai vraiment hâte de lire les suites.

Kylie atterri dans un monde où le surnaturel est «naturel» et à première vu elle en ferait partie même si Kylie en doute très fort et qu’elle n’a juste qu’une envie et c’est de retournée chez elle.  Mais, elle est née à minuit, elle voit des choses et son cerveau a une empreinte surnaturelle…  C’est donc tout cela qu’on découvre dans ce roman où il n’y a pas que des joli vampire et de magnifique loup-garou, car on y rencontre aussi Fée, sorcière, lutin, etc…

Et comme bien sûr il le fallait, il y a aussi deux joli garçon Derek et Lucas qui tournent autour de Kylie.  Et moi ce triangle amoureux, c’est ce que j’ai le moins aimé de ce roman.  J’ai trouvé toute cette partie du livre vraiment trop guimauve à mon goût, mais à la fin on a quand même envie de connaître la suite surtout que l’auteur nous a mis plein de truc en suspend j’ai donc encore beaucoup d’interrogation.  Et je dois patienté pour avoir le deuxième tome…

Il me reste juste une dernière critique à faire…par moment j’ai eu un peu de difficulté avec l’écriture de l’auteur ou de la traduction en fait je sais pas trop d’où venait le problème à certain endroit je pense principalement à une scène où on a trois personnages en train de se chamaillé (donc beaucoup de dialogue) pendant que Kylie (qui est la narratrice en passant) s’étouffe avec un morceau de nourriture et qu’une des trois l’aide à se «désetouffer»…  Franchement, je savais plus trop qui disait quoi et qui faisait quoi…  À d’autre moment certaine tournure de phrase sonnait étrange et je devais les relire pour bien comprendre le sens (le problème vient peut-être aussi de moi qui manquait de concentration)  Et puis clairement à d’autre endroit on voit que certaine expression on été traduite mot pour mot.  Par exemple Kylie dit: «Qu’elle se réveille en criant au meurtre sanguignolant»  C’est la traduction de l’expression anglaise: «Yelling to bloody murder» Tandis qu’en français on dit crié au meurtre et c’est tout (parce que franchement qu’on essaie de me tuer de manière sanglante ou non je vous jure que je me donne 100% niveau crie) . (c’est quand même rare qu’on utilise moins de mot en français qu’en anglais)   Mode« je critique» terminé 😉

Alors une nouvelle saga très prometteuse d’entamée, je vous reparle de la suite assurément et j’espère vous avoir donner le goût de la lire si vous en avez l’occasion.  Un beau livre en plus qui se lit très rapidement.

Parce que j’écouterais bien un peu de harpe

4 Juin

LamentLament

Titre en version française: La complainte

Maggie Stiefvater

Résumé en VF: Deirdre Monaghan, seize ans, est une musicienne prodigieuse. Elle est sur le point de découvrir qu’elle est aussi une « maintréflée », c’est-à-dire qu’elle possède le don de voir les fées. Alors qu’elle ne s’y attendait pas, Deirdre s’entiche d’un garçon mystérieux qui apparaît comme par magie dans sa vie ordinaire. Le problème est que Luke, un garçon énigmatique et d’une beauté renversante, s’avère être un « gallowglass », c’est-à-dire un mercenaire gaélique – un elfe assassin sans âme. Et s’il s’intéresse à elle, ce n’est pas pour connaître avec elle un amour de vacances, mais pour une raison beaucoup plus sombre.

Résumé en VO (parce que c’est toujours mieux):Sixteen-year-old Deirdre Monaghan is a painfully shy but prodigiously gifted musician. She’s about to find out she’s also a cloverhand—one who can see faeries. When a mysterious boy enters her ordinary suburban life, seemingly out of nowhere, Deirdre finds herself infatuated. Trouble is, the enigmatic and conflicted Luke turns out to be a gallowglass—a soulless faerie assassin—and Deirdre is meant to be his next mark. Deirdre has to decide if Luke’s feelings towards her are real, or only a way to lure her deeper into the world of Faerie.

Voici le premier livre publié de Maggie, vous savez Maggie Stiefvater Mon Auteur Préférée!!!   Alors je vais vous avertir tout de suite, comme je l’aime d’amour, j’ai un doute sur mon objectivité.  En fait je crois que si elle écrivait le mode d’emploi d’un séchoir à cheveux j’irais immédiatement l’acheter pour lire le mode d’emploi même si j’ai déjà deux séchoirs (pas que je sois une fanatique des séchoirs, mais j’avais mis ça sur ma liste un certain Noël et j’en ai reçu deux que j’ai gardé puisque j’avais deux salle de bain!)  C’est juste un exemple pour montrer l’ampleur de ma dévotion (en plus je me sèche quasiment jamais les cheveux au séchoir)

Alors voici mon avis (pas objectif du tout)

Premièrement, comme toujours j’adore la couverture de mon édition.

Deuxièmement, j’ai beaucoup aimé!!!  J’adore le style de l’auteur, son humour présent un peu partout dans ses livres et ses personnages qui sont souvent très attachant et qui ont tous un petit quelque chose…

Dans ce roman on rencontre Deirdre Monaghan, une jeune fille de 16 ans qui jouent de la harpe  (d’où mon envie d’avoir une trame sonore de harpe lors de ma lecture).  On s’entend que quand tu t’appelle Deirdre et que tu joues de la harpe tu n’es clairement pas la fille la plus populaire de l’école.  Quand apparaît le beau Luke Dillon qui s’intéresse tout de suite à elle.  Ce n’est pas super original comme scénario, mais j’ai trouvé qu’avec la touche Maggie ça marche super bien.  Et puis il y a aussi James son meilleur ami qui est juste trop drôle et sympathique, moi je l’ai adoré.  Dans les personnages secondaires, il y en a plusieurs de vraiment intéressant.   Finalement, j’ai aimé les personnages sympathiques et j’ai aimé détesté les personnages antipathiques.

Le seul aspect que j’ai un peu (très peu) moins aimé c’est que j’ai trouvé qu’il manquait peut-être un peu de détail sur le côté féérique du roman, mais c’est vraiment léger comme problème.

En conclusion, j’ai très envie de connaître la suite. « Ballad» (VF : La balade) qui je crois est assez difficile à se procurer puisque ses deux tomes ont seulement été publié en version française par les éditions ADA de ce côté-ci de l’atlantique.  Mais il y a de l’espoir parce que Maggie travaille présentement sur le troisième tome «Requiem» qui est prévu fin 2013 et avec le succès qu’elle a en France je crois qu’on pourrait espérer une réédition des premiers tomes.  Alors pour la suite, je n’ai pas encore craqué puisque j’essaie (oui vraiment très fort) de faire baisser ma PAL.  J’attends une occasion, y a ma fête qui s’en vient à l’automne alors qui sait…

Et puis pour terminer ça prenait un peu de harpe quand même!

Ça de Stephen King

1 Oct

Résumé :

Tout avait commencé juste avant les vacances d’été quand le petit Browers avait gravé ses initiales au couteau sur le ventre de son copain Ben Hascom.
Tout s’était terminé deux mois plus tard dans les égouts par la poursuite infernale d’une créature étrange, incarnation même du mal. Mais aujourd’hui tout recommence. Les enfants terrorisés sont devenus des adultes. Le présent retrouve le passé, le destin reprend ses droits, l’horreur resurgit. Chacun retrouvera dans ce roman à la construction saisissante ses propres souvenirs, ses angoisses et ses terreurs d’enfant, la peur de grandir dans un monde de violence.

Mon avis :

Ce livre fut vraiment très long à lire, pour moi en tout cas.  Je l’ai commencé au début du mois de juin pour une lecture commune sur Livraddict et finalement je l’ai terminé quatre mois plus tard!!!  Un peu en retard pour la LC qui était dû pour le 26 juin!  En fait, je me suis mis à avoir peur des clowns juste à cause de la couverture du livre 😉  «Ah non! Pas encore ce livre clown qui me regarde et que je dois terminer»

Mais ne vous méprenez pas!  J’ai vraiment bien aimé ma lecture et le quatre mois que ça pris à lire est dû à un déménagement et 1090 pages remplis de mots!!!  J’ai quand même quelques petits points négatifs à mentionner.

Premièrement, la longueur, même si j’ai aimé, à la fin j’avais vraiment très hâte d’en finir et de lire autre chose.  Je sais qu’il a été publié en plus d’un tome pour commencer et j’imagine que c’était dû à la longueur, j’aurais peut-être plus apprécié.

Deuxièmement,  je n’avais pas ce sentiment d’urgence de connaître la suite, ni un gros attachement aux personnages, que je ressens parfois lors de mes lectures.  Je ne passais pas mes journées à avoir hâte de retrouver l’univers de It.  J’avais donc souvent de la difficulté à me replonger totalement dans l’histoire.

Finalement, dernier petit point que j’ai moins aimé, c’est le style un peu lourd de l’écriture de l’auteur, mais ce dernier point c’est quelque chose que je retrouve à chaque fois que je lis un Stephen King et est-ce que j’ai vraiment le goût de critiquer le maître de l’horreur 😉

J’ai quand même lu les 1090 pages (sans en sauté une je vous le jure) et même si je suis très tenace (orgueilleuse ou incapable d’admettre la défaite) si je n’avais vraiment pas aimé je crois que j’aurais abandonné.

J’ai vraiment aimé comment les descriptions de l’auteur, mais on l’a dit c’est le maître, on imagine vraiment très bien toutes les créatures et toutes l’angoisse des personnages dans certains moments.

J’ai aussi vraiment aimé le thème de l’enfance qui est abordé dans ce roman.  Ça décrit très bien comment sont les enfants à être facilement effrayé, mais aussi être capable d’imaginer les meilleurs méthodes pour s’en sortir.  Comment ils n’ont pas conscience du danger parfois.  Une phrase du livre qui décrit bien ce que je veux dire.

«Be Careful»

«You can’t be careful on a skateboard, man.»

Enfin, je suis bien heureuse d’avoir persévéré, mais aussi  de pouvoir lire autre chose de plus léger J

Avez-vous lu ce livre?

Aimez-vous le maître de l’horreur?

Il y a le film aussi que j’ai jamais vu.  J’aimerais peut-être tenté de le regardé mais j’imagine que ça doit être assez gore comme film et je risque de le regardé la face derrière mes mains 😉

Saga Rachel Morgan tome 2

26 Juin

Le bon, la brute et le mort-vivant

Saga Rachel Morgan tome 2

Kim Harrison

Titre original : The good, the bad and the undead

Présentation de mon édition (Bragelonne)

Rachel Morgan est sexy, indépendante… et sorcière ! Elle gagne sa vie comme chasseuse de primes dans les allées sombres du Cloaque, la banlieue glauque de Cincinnati, et y débusque les créatures de la nuit qui enfreignent les lois. Les vamps et les garous ne lui font pas peur, et elle peut même s’en tirer contre un ou deux démons. Sa mission se complique quand un mystérieux tueur en série se met à semer des cadavres sur son passage. Et pas n’importe quels cadavres : des spécialistes de la plus redoutable des magies noires… Affronter un mal ancien et implacable n’est pas un jeu d’enfant, et cette fois, Rachel aura de la chance si elle s’en tire sans y laisser sa peau… ou son âme.

Mon avis

Voici un deuxième tome qui n’a pas tardé à être lu après avoir lu le premier tome au début de mai, j’ai enchainé pas très longtemps après le deuxième tome avec avouons-le de grande attente.  J’avais adoré le premier tome et j’attendais la lecture du second avant de proclamer cette série un coup de cœur!  Alors, maintenant le verdict est tombé, j’aime beaucoup cette série, mais le deuxième tome fut à mon avis un peu moins fort que le premier donc malheureusement se ne sera pas un coup de cœur (pour le moment).

Pour commencer, l’action est au rendez-vous dès le premier chapitre, Rachel est dans une mission très périlleuse.  Il y a une entrée incognito dans un bureau rempli de Garou et une fuite in-extremis poursuivi par ces derniers.  Malheureusement, par la suite j’ai trouvé que ça s’essoufflais un peu.

La relation entre Ivy et Rachel devient de plus en plus complexe je trouve et c’est assez intéressant, mais de mon côté y un petit quelque chose qui me dérange entre ses deux-là et je ne sais pas trop c’est quoi.  Je pense que c’est le danger de vivre avec un vampire, ce que Rachel nous rappelle assez souvent d’ailleurs, mon cerveau n’arrive pas à assimiler l’info je crois.  Peut-être que c’est parce que souvent dans les autre livre les vampires ne sont finalement pas si dangereux que ça, et donc que  là c’est le contraire.  En tout cas je commence à comprendre!!!

Le plus gros défaut de ce tome à mon avis c’est que Jenks est un peu moins présent et il me fait bien marrer ce Jenks, donc du coup c’est ma grande déception.  Aussi la relation avec Nick, qui est je trouve un peu «Out of nowhere». Ramasse un rat qui est un humain…fait toi presque tué par un démon et sauver par le même gars et dans le deuxième tome. Hop! C’est mon petit ami et on n’en sait pas beaucoup plus.

Dans ce deuxième opus, on a la chance de rencontré quelque nouveau personnage.  La mère de Rachel qui est assez drôle et Glen un agent du BFO assez sympathique aussi.  Je l’ai bien aimé.  On apprend de nouvelle chose sur Trent et ça j’ai beaucoup aimé aussi ça donne vraiment l’eau à la bouche pour la suite car il y a encore beaucoup de mystères à démystifiés.

Finalement, j’ai un avis assez positif.  Il y a encore beaucoup d’action, les personnages sont attachant et la finale donne vraiment le goût de poursuivre cette saga.

J’ai lu ce livre dans le cadre d’une lecture commune organisé par Nastasia sur Livraddict.

Et voici ce que les autres en ont pensé :  Isallysun, Reveline, Lillychat

Rachel Morgan tome 1

3 Mai

Sorcière pour l’échafaud (Rachel Morgan tome 1)

Kim Harrison

Titre Original : Dead Witch Walking

Présentation de l’éditeur :

Sexy, chasseuse et… sorcière !

Rachel Morgan est une jeune trentenaire comme les autres… mais il ne faut pas se fier aux apparences : c’est une sorcière ! Elle a mis ses sortilèges au service des flics de Cincinnati car vampires, garous, fées et autres créatures de la nuit ont fait leur coming out ! Mais tout ça, c’est fini. Après sept ans passés à traquer les criminels qui se cachent parmi les êtres magiques, Rachel Morgan démissionne et lance sa propre agence. Le seul problème, c’est que personne n’est censé quitter cette police très spéciale, et Rachel se retrouve illico traquée par des tueurs munis d’un bel assortiment de malédictions bien vicieuses. Le seul moyen de s’en sortir ? S’associer avec une vampire envoûtante et pour le moins inquiétante… et faire tomber le baron de la drogue local. Mais question danger, c’est passer de Charybde en Scylla…

Mon Avis :

Ah!  Mais qu’elle belle surprise ce fut que cette lecture.  J’ai pris ce livre à la bibliothèque un peu sur un coup de tête, je n’en avais pas vraiment entendu parler sur la blogo, ou très peu, je n’avais lu aucun billet sur ce livre, mais le style me plaisait et j’avais déjà lu une nouvelle de cet auteur dans Nuit d’enfer au paradis et je n’avais aucun souvenir négatif.  Quelle lecture agréable!  Le mot coup de cœur me vient à l’esprit, mais je le retiens encore un peu on verra avec le prochain tome, mais si ce dernier me charme autant je risque fort de déclarer cette série une série coup de cœur.

Un roman rempli d’action et d’humour et c’est ce dernier point que particulièrement aimé.  En gros, je me suis marré tout le long de ce livre de quatre cent quelques pages que j’ai lu en à peine une semaine (et je rien lu du WE).  J’ai même ri d’une blague qui n’existait pas (mais ça c’est moi (call me crazy) et je crois que j’étais peut-être fatigué), mais laissez-moi m’expliquer puisque ça ne spoilera rien.  Après que Rachel (notre personnage principale) «emprunte» une voiture, lorsqu’elle a terminé avec elle dit qu’elle l’a tout probablement cassée puisque qu’elle soit en n’importe qu’elle vitesse la voiture n’allait plus que très lentement.  «Alors, moi seule dans mon salon j’étais MORTE de rire en me disant qu’elle avait tout probablement manqué d’essence…»  Plus tard dans le roman, j’ai eu la confirmation que je me marrais totalement pour rien parce que effectivement il semblerait que notre héroïne avait fait sauté la boite de vitesse…mais bon j’ai quand même bien rit.

Ce roman est rempli de personnage très attachant, Rachel Morgan notre sorcière, qui n’a pas froid aux yeux et qui est un brin impulsive.  Elle a aussi des expressions que j’ai bien aimé, mais ça va sûrement avec le style, n’empêche j’avais le sourire aux lèvres à chaque fois qu’elle nous sortait un «Enfer» ou dans les cas plus grave un «Enfer et Damnation» et quand on n’aime pas quelqu’un on« l’envoi se faire tourner».  Et qui utilise des sorts et des charmes vraiment bien.  On n’a pas trop d’interrogation de ce côté-là c’est simple et presque réalisable (si on a du sang de sorcière).

Ivy sa nouvelle coloc vampire, très hot, un peu trop parfois pour Rachel (D’ailleurs le «Guide de séduction pour vampire» que Ivy donne à lire à Rachel pour ne pas qu’il y ait de malentendu et que cette dernière lit dans le bus!!! MDR).  Elle est totalement accro au plan et ne part jamais en mission sans PlanA, PlanB et plan de secours.

Jenks, un pixie, trop sympathique qui n’a pas sa langue dans sa poche et qui m’a fait bien rire avec tous ses commentaires.  Et sa femme, qui est aussi intéressante surtout quand on voit qui des deux prends les décisions.  Et tous ses enfants, qui j’imagine sont TRROOOOP mignon.

Le méchant et mystérieux Trent et surtout et non le moindre M. Poisson (oui oui le poisson rouge de Rachel (ou Ivy??)), mais je l’aime d’amoooouuuurrrr!

Finalement, un premier tome qui m’a conquise et charmée et  le deuxième tome «Le bon, la brute et le mort vivant» est réservé à la bibliothèque!!!

Et vous, vous avez-lu?  Vous connaissiez?

Petits ajout à ma PAL

23 Fév

Et oui ma PAL vient de se voir auguementer de 5 petits nouveaux.  (C’est la faute à la blogo!!!)

Donc en ce 23 février 2012 ma PAL contient 82 livres.

Premièrement, j’ai reçu de ma copine Élodie (ma jumelle, mon alter-égo) trois livres (il y en a un qui est un livre de photo donc je ne le compte pas dans ma PAL parce que je l’ai déjà regardé et je le regarderai encore et encore et encore….)

Il y donc le livre de photo «Gueules de chiens» qui est absolument magnifique.

1-Need de Carrie Jones

2-The trouble with magic de Madelyn Alt

Deux livres en anglais qu’elle ne voulait pas perdu, elle a donc eu la gentillesse de me les envoyés dans un super beau colis plein de bonnes et belles choses.

J’ai aussi trois autres livres que je me suis procuré dans une petite librairie, ou il y a longtemps que je voulais aller.  The black cat book store, c’est une petite librairie anglophone qui vend de l’usagé et des livres neufs, qui rachète aussi les livres (mais en bon état)  j’avais des livres disont très usagé (disons que c’est des usagés, usagés) que j’ai déjà lu et qui était dans une boîte à la maison je voulais donc voir si je pouvais les échanger, elle m’en a donc pris trois et donné 5,00$ pour.  J’ai donc réinvestit le montant et plus!!!

1-Hunger game de Suzanne Collins (Vraiment pas influencé du tout par la blogo….)(Enfin comme tout le monde ou presque je pourrai voir comment ce livre est merveilleux)(Celui-ci est neuf contrairement au deux autres et c’est le seul qu’elle avait en magasin ce qui a diminuer la dépense…qui viendra plus tard car je ne crois pas lire que le premier!!!)

2-Jane Eyre de Charlotte Brontë (Depuis le temps que je veux le lire….genre un an, mais c’est beaucoup trop)

3-Pride and prejudice de Jane Austen (lui aussi je me tardais de le lire depuis que j’ai lu Sense and Sensibility)

Voici donc mes acqusitions des derniers jours.

Damné

21 Fév

Fallen (tome 1 de la série du même nom)

Lauren Kate

Damné (en version française)

Présentation de l’éditeur (que je vous traduit)

Il y a quelque chose d’extrêmement familier avec Daniel Grigori.

Mystérieux et distant, il capture l’attention de Luce Price dès qu’elle le voit lors de son premier jour à Sword&Cross, une école de réforme à Savannah.  Il est un point lumineux dans cet endroit où les cellulaires sont interdit, où les autres élèves semblent dérangés et où des caméras vous surveillent constament.  Sauf que Daniel ne veut rien savoir de Luce et semble vouloir lui faire comprendre très clairement.  Mais elle ne peut se résigner.  Elle est attiré vers lui et elle veut comprendre ce que Daniel veut garder secret…même si elle risque d’y laisser sa peau.

 

Ce que j’en pense

Un livre que j’avais acheté il y a déjà un petit moment et j’avais pris les deux premiers tomes.  Premièrement, juste la couverture nous donne envie de se le procurer.  Quel magnifique couverture!  Et pour ma part, j’ai adoré le roman aussi tellement que je vais enchaîné tout de suite avec le deuxième tome.

On retrouve dans ce roman encore une fois une histoire d’amour ou de sentiments, que Luce a envers Daniel.  Luce arrive donc dans cet école de réforme à la suite d’un évènement l’implicant, on en sait pas beaucoup, mais on finit par en apprendre un peu plus au fil des pages.  Les descriptions de l’école sont vraiment très bien et on voit tout de suite que c’est une école vraiment très gore et sombre, mal entretenu.  On l’imagine très bien.  Elle fait donc la connaissance d’Arriane une élève un peu bizarre, de Cam un beau charmeur, de Penn la seule élève qui n’est pas là à cause d’un délit et finalement Daniel, qui attire Luce dès le début.  Encore une fois, je suis du côté du rejeté, j’aime beaucoup Cam et j’ai plus de difficulté avec le côté hot&cold de Daniel.  Mais j’aime comment on ressent la passion de Luce envers Daniel.  L’intrigue nous est quand même raconté au compte goutte, mais je crois bien qu’on va en apprendre plus dans les tomes suivants.

Oui c’est une histoire d’amour compliqué avec triangle amoureux en plus, mais si c’est le genre d’histoire que vous aimez vous ne devriez pas être trop déçu.  Il y a quand même des moments ou on voudrait plus d’info et que l’on ne les a pas.  Ce n’est pas un roman dépourvu d’action, mais des fois il peut y avoir quelque longueur, mais moi, elle ne m’ont vraiment pas dérangé.  Une lecture que j’ai beaucoup aimé.  Et la finale, nous donne vraiment un bon avant goût de la suite…

Ça faisait un petit moment!!

Challenge PAL:3/16

PAL: 77, mais il y a des livres qui ce sont rajouté…et qui se rajouteront…je vous ferez un billet de mise à jour de ma PAL.

 

Une autre série qui va se trouver sur nos écran, car Disney a acheté les droits.  Je crois même que c’est prévu pour cette année!