Tag Archives: Printemps

Parce qu’à Noël j’étais sur les traces du bonheur

23 Avr

sur les traces du bonheur Sur les traces du bonheur

Christian Tétreault

Quatrième de couverture

Au fil des pages, Christian Tétreault vous emmène sur les traces du bonheur à travers des récits de vie inspirants, émouvants, joyeux ou même franchement drôles. Ses réflexions profondes et pleines d’esprit sur la foi, la vie et la mort vous inviteront à vous forger votre propre histoire dans cette quête universelle qu’est la recherche du bonheur. Découvrez l’histoire de Philippe Bond qui, pour compenser sa timidité maladive, a décidé de passer sa vie à faire rire les autres. Ou encore celle de Mylène, qui n’aura eu que deux étés pour bâtir les souvenirs des moments précieux passés avec sa grand-mère. Ou bien entrez dans l’univers de Marina Orsini, qui a cheminé avec sa mère depuis sa tendre enfance. Que ce soit dans la touchante demande en mariage qu’a vécue Mitsou ou dans le récit de Michel Barrette, dont la vie est jalonnée de gens et de moments inoubliables, vous constaterez que le bonheur est un chemin sans fin.
Bonne route.

 

Oui je sais bien qu’on est rendu en avril (même fin avril)et là il y a le mots noël dans le titre!!  Mais bon comme le livre n’est pas un conte de noël et que j’avais choisit de le lire pendant la période des fêtes parce que dans ma PAL c’était le livre qui me faisait le plus penser à Noël parce que à Noël le bonheur est ce que je crois le plus important.  J’ai donc lu ce livre sur le bonheur entre le 15 et le 28 décembre et j’ai jamais autant pleurer!!!

Voici le dernier livre de Christian Tétreault je vous ai déjà parlé des deux premier ici.  C’est un recueil de témoignage dont la majorité sont super touchant.   Il y en a qui sont vraiment triste, d’autre qui sont plus drôle.  Il y en a qui vont m’avoir touché, mais quelques uns qui vont m’avoir marqué et dont je vais me rappeler longtemps.

Ce livre est divisé en quatre grands chapitres.  Chapitre 1 réflexion… Voici le chapitre que j’ai le moins aimé car il faisait un peu trop croissance personnelle à mon goût.  (À savoir que je suis probablement allergique à ce style littéraire)  Par contre j’ai été quand même marqué par quelques éléments de ce chapitre premièrement l’auteur aborde le sujet de la mort et surtout de la mort d’enfant (et rappelons-nous que je lis ce livre en décembre 2012!!  Et que s’est-il passé le 21 décembre 2012?)  Non mais sérieusement j’aurais lu ce livre avril 2013 et ça n’aurait pas été Newtown, mais le marathon de Boston!!  Malheureusement, il y a des tragédies, malheureusement l’inimaginable arrive parfois et c’est gens-là doivent retrouver les traces du bonheur.  Aussi en parlant de la mort (oui c’est un livre sur le bonheur qui cause beaucoup de la mort!!)  L’auteur relate un évènement qui s’est produit dans les années 20 où plusieurs jeunes filles travaillant dans une usine sont morte brulé dans l’incendie de la dite usine puisque les porte était barré de l’extérieur…  N’est-ce pas totalement tragique.  Je ne peux presque pas croire que c’est arrivé pour vrai.  Et ça m’a rappelé (non en fait je me souviens très bien de cette lecture je ne sais juste plus le titre ni l’auteur, je sais juste que mon édition était vraiment en très mauvais état!!)un roman que j’ai lu et qui se passait au nord des États-Unis durant l’industrialisation quand il y avait nombreuse usine de coton. On y traitait d’ailleurs des conditions infernales dans lesquels les jeunes filles travaillaient.

Les autres chapitres sont consacrés à des témoignages et vraiment ça se lit tout seul.  Le seul point négatif c’est que parfois j’ai trouvé les témoignages un peu trop court.  Il y avait quelque témoignages de personnalité connu (peut-être plus connu au Québec par contre)  J’ai d’ailleurs eu un coup de cœur pour l’histoire de Mitsou, qui m’a tiré les larmes.  Mais je peux dire que j’ai apprécier tous les témoignages que se soit de gens connu ou non, leurs histoires gagnaient à être connus.

J’ai vraiment bien aimé ce livre qui est resté un peu plus d’un an dans ma PAL , ça prenait une envie d’un livre de Noël pour que je le sorte 🙂

Publicités

Surprise printannière

18 Mai

Aaaaaahhhhhh! Le printemps, saison des amours.

Voici ce à quoi ressemble une belle journée de Mai chez moi.

On en profite pour jouer dehors.

Et voici la surprise qu’on a eu pour la fête de six ans de ma fille.  Un cadeau vivant comme elle dit.

Et oui six petits poussins.  Qui sont tellement mignon.  Une belle surprise même si on s’en attendait un peu parce que quand t’as des poules et un coq et qu’au printemps tes poules commencent à couver c’est qu’il y a de l’amooouuuuurrrrr dans l’air.

Et vous votre printemps?  Est-il rempli d’amour?

Mars et moi

30 Mar

Je suis présentement plongé dans la lecture de La Valse lente des tortues de Katherine Pancol et j’aime beaucoup, mais comme c’est un bon gros livre je ne l’ai pas encore terminé et donc pas de billet lecture à vous offrir.  En fait, j’avais prévu vous faire un billet sur le livre Les fourmis de Bernard Werber que j’ai lu il y a un petit moment, mais qui m’avait quand même assez fasciné, mais bon mardi en me promenant sur les billets des top ten thuesday  chez Iani, j’ai croisé se titre dans quelques-uns  et le thème c’était « les livres qu’on a abandonné ou eu du mal à terminer»!!!  Je vous le ferai une autre fois par contre et j’aimerais bien savoir si je suis la seul à avoir apprécié cette lecture.   Mais pour le moment, je ne me sentais pas assez inspiré!!!

J’ai donc décidé de vous faire un petit billet sur ce qui ce passe dans me petit coin de pays en ce mois de mars.

Pour ceux qui ne le savent pas encore je suis au Québec et qui dit mois de mars au Québec dit Sirop d’érable.  J’ai donc passé un mois de mars très sucré avec de la tire d’érable sur la neige, du beurre d’érable (qu’on tartine sur les rôties le matin), des suçons, des bonbons, et bien sûre des crêpes nappées de bon sirop.

 

Le printemps c’est aussi  des hauts et des bas  de température alors donc si la semaine dernière on a eu des températures entre 20 et 25 degré avec un gros soleil cette semaine c’est le retour des températures négatives et de la neige.

Alors pour chasser la grisaille, c’est le temps de se faire les ongles, parce que c’est mon petit côté féminin.  J’adore prendre le temps de choisir mon vernis et de me faire de beau ongle.  Cette semaine pour faire revenir le soleil et la chaleur j’ai choisi un beau jaune doré!

Je ne suis pas la seule qui aime bien avoir de beau ongle coloré les filles aussi alors c’est deux couleur qu’elles ont choisi une sur chaque main!!!

En espérant que le soleil et la chaleur reviendront bientôt parce qu’on a eu un bel avant-goût de l’été et le retour aux températures hivernal est un peu brutal 🙂

Et vous quel  temps fait-il chez vous?